Cimenterie Eclépens

En 1951, le site d’Eclépens est choisi pour accueillir la première cimenterie de Suisse romande. Le site réunit à lui seul trois avantages décisifs: la proximité d’une réserve de calcaire importante au Mormont et d’une réserve de marne aux Côtes de Vaux; des terrains disponibles avec possibilité de raccordement au chemin de fer; une situation centrale dans le canton de Vaud et la Suisse romande.

En service depuis 1953, la cimenterie d'Eclépens est le site le plus important de Holcim en Suisse romande. Ses 115 collaboratrices et collaborateurs contribuent à la production d’environ 800 000 tonnes annuelles de ciment.

 

Quel sujet vous intéresse ?

 

Comment en profite la région?

La cimenterie d’Eclépens s’inscrit dans sa région et y contribue de plusieurs manières, que ce soit à un niveau économique et par la création d’emploi, par son engagement pour la nature et l’environnement ou par la valorisation de l’énergie pour le chauffage à distance, mais aussi par sa participation aux recherches archéologiques sur le Mormont et par sa volonté constante de dialoguer avec la population et les communes.

 

Holcim (Suisse) SA 

Cimenterie d'Eclépens
1312 Eclépens


Phone : +41 58 850 91 11
Fax : +41 58 850 92 95

E-mail: eclepens-ch@lafargeholcim.com

La cimenterie d'Eclépens est le site de production en Suisse romande. Fondée en 1953, elle est dirigée depuis 1992 par Holcim et emploie environ 115 collaboratrices et collaborateurs.

 

Carrière du Mormont

Les matières premières destinées à la cimenterie d'Eclépens sont extraites de deux carrières: le calcaire de la colline du Mormont, et la marne, du flanc opposé de la vallée. Les conditions d'exploitation sont définies dans un plan d'affectation cantonal. Elles sont vérifiées chaque année par la Commission de suivi.

Pour être avertis avant chaque tir, vous avez la possibilité de vous abonner au service gratuit d'information SMS qui vous avertira 15 minutes avant chaque détonation. Les résultats de chaque tir de mine se trouvent également sur le site internet de la cimenterie d'Eclépens.

 

 

 

 

Le projet d’extension

La demande soutenue du secteur de la construction liée aux besoins en logements et en infrastructures devrait, selon le Canton de Vaud, se poursuivre durant les prochaines années. La cimenterie d’Eclépens doit impérativement pérenniser ses réserves pour éviter une pénurie à l’échelle régionale. La situation est d’autant plus sensible que l’exploitation de la carrière du Mormont sera terminée en 2022. Pour assurer une réserve de calcaire à la cimenterie après 2022, une phase d’extension est en cours de procédure.

 

Vibrations

La roche de calcaire est très dure. Ainsi, Holcim doit donc procéder à une extraction par explosif. Malgré les efforts importants dans les techniques de minage, les riverains peuvent percevoir des ébranlements. En effet, le seuil de perception des vibrations se situe à 0.1 mm/s.

Normes suisses pour la protection des constructions

Afin d’assurer la protection des bâtiments sensibles, la norme suisse fixe la limite d’intensité des tirs de mine à 6 mm/s. Avec la norme allemande, elle est la plus stricte en Europe. Par mesure de précaution supplémentaire, le Canton de Vaud a demandé à Holcim de se tenir “dans la mesure du possible” en dessous de 3 mm/s.

Résultats de mesures des vibrations

Au cours des dernières années, l’intensité des vibrations a sensiblement baissé. Alors que les 6 mm/s n’ont jamais été dépassé, Holcim parvient depuis 2008 à se tenir bien inférieur aux 3 mm/s recommandés par le Canton. Le graphique ci-dessous permet de visualiser l’intensité de chaque tir de mine enregistré au cours du dernier trimestre.

Intensité des vibrations : Vitesse en mm/sec

Intensité des vibrations de 2001 à 2018

Le nombre de tirs par an a considérablement diminué. Alors que plus de 200 tirs étaient nécessaires en 2005, il y a à l’heure actuelle moins d’une centaine de tirs par an et ce alors que la cimenterie a augmenté sa capacité de production de 35% dès 2007.

De tels progrès ont été rendus possibles grâce à la diminution des hauteurs de terrasse de 40 mètres à 12,5 mètres, très rare dans le monde cimentier, et à l’application continue des derniers développements techniques dans les procédés de tirs.


Garantie

La “Déclaration de garantie” du 7 décembre 1999 est bien entendu toujours en vigueur. Holcim s’est notamment engagé sous certaines conditions à prendre en charge les frais de remise en état d’éventuels dégâts aux bâtiments d’habitation qui seraient dus à l’exploitation de la carrière. Le texte complet de cette déclaration de garantie peut vous être remis sur demande à l’administration communale ou chez Holcim.

 

 

 

Tir de mines: un service SMS gratuit

Pour être avertis avant chaque tir de mine, vous avez la possibilité de vous abonner gratuitement au service d'information SMS qui vous avertira 15 minutes avant chaque détonation.

 

Biodiversité

Afin d’apporter un plus à la nature et au paysage, Holcim a choisi de convertir ses terrains sur le Mormont à une agriculture plus écologique. Une flore devenue rare en Suisse profite ainsi peu à peu de l’abandon des cultures intensives.

Les changements agricoles les plus visibles se font sur le plateau de la Birette et devant la cimenterie. Ainsi, sur le plateau de la Birette, des parcelles accueillent une alternance de prairies et de céréales. Les nouvelles prairies sont cultivées de façon extensive, c’est-à-dire sans engrais ni chimie, et fauchées tardivement. Quant aux nouvelles céréales, il s’agit de variété anciennes cultivées de façon biologique. Du côté de l’usine, le nouveau plan de gestion des « espaces verts » a été récompensé par le label « Nature et Economie » attribué par la fondation du même nom.

Sentiers pédestres

Le Mormont est une zone de détente pour la région. De nombreux cheminements pédestres en témoignent. Ces cheminements sont conservés pendant l’exploitation et la sécurité des promeneurs est assurée.

 

 

 


 

 

 

Valorisation de l’énergie

Dans un four à ciment, la température est de 2000° C. Il en résulte un important dégagement de chaleur, d’une part directement depuis le four, d’autre part dans le refroidisseur où passe le clinker. Récupérer cette chaleur et la transformer en énergie thermique est une responsabilité à l’égard de notre société qu’assume entièrement la cimenterie d’Eclépens.

En effet, l’énergie des gaz du four est valorisée par un chauffage à distance, Cadcime SA, qui alimente 220 abonnés. En dehors des ménages privés de quatre communes, deux centres postaux, des serres horticoles et un hôpital en bénéficient. Grâce à une technique perfectionnée, cette énergie récupérée permet même de refroidir le centre courrier de la Poste.

Augmentation du potentiel

L’utilisation d’un double récupérateur de chaleur pour alimenter son chauffage à distance place l’usine d’Eclépens dans un rôle de pionnière en matière de développement durable. Grâce au récupérateur de chaleur,

l'équivalent de près de 2000 ménages est désormais chauffé grâce à la cimenterie d'Eclépens.

 

 
Cadcime Eclépens