Occupation du Mormont (octobre 2020 - mars 2021)

D’octobre 2020 à mars 2021, un groupe d’activistes environnementaux occupait un terrain du site Holcim d’Eclépens. A
travers cette occupation, les zadistes tentaient d’empêcher la prochaine étape d’exploitation de la carrière. La ZAD a été suivie d'initiatives politiques, et notamment le dépôt d'une motion sur l'avenir du Mormont. Holcim tient à diffuser des informations fiables et à offrir une vision globale de la situation. Nous démontrons comment nous sommes
conscients de notre responsabilité vis-à-vis de l’environnement et de la société, quel rôle nous jouons en Suisse romande
et pourquoi Eclépens présente l’un des meilleurs bilans écologiques parmi toutes les cimenteries européennes.

 
Holcim fait partie des leaders de l’industrie suisse des matériaux de construction. Nous comptons environ 1’200 collaborateurs en Suisse et y exploitons 55 sites de production de ciment, de granulats et de béton. Fort de plus d’un siècle de tradition, Holcim relève ses défis en étroite collaboration avec la société civile, les autorités et avec les groupes d’intérêt. Holcim joue un rôle de pionnier en matière de développement durable grâce à ses innovations pour décarboner sa gamme de produits tout au long de la chaîne de valeur. Nous apportons une contribution essentielle à une économie suisse durable. A titre d’exemple, avec son « Net Zero Pledge », LafargeHolcim est le premier producteur de matériaux de construction à rejoindre la « Business Ambition for 1.5°C », dont les objectifs intermédiaires ont été validés scientifiquement par la Science Based Targets Initiative (SBTi). Nous nous fixons ainsi l’objectif le plus ambitieux du secteur. 
 
Le ciment et le béton constituent des activités locales. Tant au niveau économique qu’écologique, cela fait du sens de produire nos matériaux de construction là où les matières premières minérales sont disponibles. Nos 21 sites en Suisse romande, qui emploient environ 400 collaborateurs et collaboratrices, sont indispensables à l’approvisionnement de la région. Grâce à nos matériaux de construction, des projets d’infrastructures importants comme l’Hôpital des enfants du CHUV voient actuellement le jour. Une production à faible empreinte carbone et respectueuse des ressources est dans l’intérêt de tous, tant de la société vaudoise que de notre entreprise. C’est pourquoi Holcim développe de nouvelles solutions pour promouvoir l’économie circulaire dans la construction au niveau régional. Comme à Eclépens, où une nouvelle installation valorise chaque année environ 100’000 tonnes de déchets minéraux et préserve ainsi les ressources naturelles.
 
En matière de bilan carbone, l’usine d’Eclépens figure parmi les cimenteries les plus efficientes d’Europe et joue ainsi un rôle de pionnier à l’échelle du groupe LafargeHolcim. Par exemple, le site produit depuis peu sa propre électricité grâce à une installation solaire de 3’650 m2 et à une turbine qui valorise plus de 90 % de la chaleur résiduelle de l’usine. Des projets en cours permettront dans un avenir proche d’utiliser jusqu’à 95 % de combustibles alternatifs, l’un des taux de substitution les plus élevés du monde. En matière de biodiversité également, Eclépens occupe les avant-postes: l’ancienne carrière Testori est classée à l’inventaire fédéral des prairies et pâturages secs d’importance nationale. Nos carrières sont aussi souvent aussi les derniers refuges d'espèces d'oiseaux rares, de chamois et d'amphibiens.
 
Ces exemples montrent en quoi Holcim assume ses responsabilités vis-à-vis de l’environnement et de la société. L’occupation illégale du Mormont, et les risques importants qu’elle engendrait en matière de sécurité, était pour nous intolérable. Holcim a donc entamé les démarches nécessaires devant la justice, et les autorités se sont prononcées en notre faveur. Nous nous félicitons du bon déroulement de l'évacuation. Nous réitérons notre ouverture au dialogue avec toutes les parties prenantes impliquées, dans un cadre constructif et dans le respect des lois applicables.

 

 

 

 
  • Notre position sur l'occupation du Mormont (pdf, 452.87 KB)
  • Notre position sur la motion "Il faut sauver le Mormont" (pdf, 597.86 KB)
 
dji 0063
22 01