Le nouveau filtre à manches réduit les émissions de 50%

30 September 2019

Au printemps, Holcim a installé un filtre à manches ultra moderne dans sa cimenterie d’Untervaz. Le nouveau filtre réduit de moitié les émissions de poussières et ouvre la voie à la réalisation d’un objectif à long terme: le site d’Untervaz souhaite pleinement couvrir à l’avenir son énergie thermique avec des combustibles de substitution. 

 

Au printemps 2019, une grande grue s’est dressée sur le terrain de la cimenterie pendant plusieurs semaines; les ouvriers du bâtiment allaient et venaient, et le site ressemblait à un grand chantier de construction. La raison: Holcim a remplacé l’ancien électrofiltre par un filtre à manches dernière génération. La nouvelle technologie de filtrage retient encore plus efficacement les émissions de poussières provenant de la production de ciments, de sorte qu’elles ne s’échappent pas dans l’environnement. Le filtre se compose de 1080 boyaux couvrant 5600 m² – soit presque la surface de 8 terrains de tennis. 

Très grande capacité

Grâce à l’investissement dans la nouvelle installation de filtrage, Holcim peut réduire de 50% les émissions de poussières moyennes. Autre avantage: le filtre à manches affiche une capacité bien supérieure à celle de l’ancien filtre. Il peut également filtrer un très grand volume de gaz. Ceci est tout particulièrement utile si d’importants flux de gaz se présentent en raison de l’utilisation de combustibles de substitution. «Notre objectif est de remplacer à long terme et intégralement les combustibles fossiles nécessaires à la production de ciments par des combustibles de substitution, comme la farine animale ou les déchets plastiques», déclare Markus Hepberger, directeur de l’usine. «Le nouveau filtre nous permet de valoriser des quantités très importantes et des nouvelles fractions – comme un pneu de voiture.»

 
filter sm

 

 
filtereinbau kran