La deuxième vie des balles de tennis

12 Novembre 2018
 

Que deviennent-elles une fois les compétitions terminées: Le mois de novembre est riche en événements dans le monde du tennis avec les Masters de Londres le 11 novembre et une semaine plus tard celles de la coupe Davis à Lille. Alors que tous les yeux sont rivés sur les stars des courts, vous êtes-vous déjà demandé ce qu’il advient des balles jaunes une fois les compétitions terminées ?

 

 
photo-balle-tennis.jpg

 

Tous les yeux les fixent durant les matches, pourtant, elles sont vite oubliées. Mais leur vie ne s’arrête pas là pour autant. En effet, depuis près d’un an, les joueurs de tennis de Genève ont la possibilité de donner une deuxième vie à leurs balles de tennis usées. Celles-ci sont collectées puis transformées en combustible de substitution par l’entreprise genevoise Serbeco. Elles sont ensuite valorisées dans la cimenterie d’Holcim à Eclépens. 

Un des avantages offerts par ce processus est que l’intégralité de la balle de tennis peut être valorisé. Il n’est pas nécessaire de séparer ses différents composants. Une fois collectées, les balles sont déchiquetées et transformées en granulés qui serviront ensuite de combustible de substitution. Un autre avantage est que ce combustible issu des balles de tennis se substitue aux énergies fossiles et contribue ainsi à améliorer le bilan CO2 de la Suisse.

Une année après le lancement du projet, les résultats sont positifs, et les retours enthousiastes comme celui de Sandy, 16 ans, membre des cadres genevois:  "Je suis très contente que mon club de tennis participe à ce programme mis en place par Genève tennis car je sais qu’ainsi, les balles usées ont une deuxième utilité en se faisant valoriser. Cela peut être que bénéfique pour notre environnement. “ Les balles de tennis représentent seulement une infime partie du combustible de substitution utilisé à Eclépens. En effet, de nombreux autres matériaux sont valorisés dans cette cimenterie comme les pneus usagés, les plastiques industriels, les boues d'épuration et les huiles usées.

 

Contact Relations Media 

Notre équipe est à disposition pour toute question ou information complémentaire.

Annick Bidiville
Spécialiste Communication & Affaires Publiques
Mobile: +41 79 859 84 45

Mail: annick.bidiville@lafargeholcim.com