La cimenterie d’Eclépens passe à l’électrique

15 Juin 2020

En tant qu’un des leaders de l’industrie suisse des matériaux de construction, Holcim accorde une place primordiale à la durabilité de ses activités et s’attache à relever les défis d’une construction durable. Son ambitieuse stratégie climatique allie l’utilisation efficace des matériaux de construction, la fermeture du cycle des matériaux de construction et la réduction de son empreinte carbone, notamment grâce à l'utilisation d'énergies alternatives. Le dernier exemple en date est la mise en service il y a quelques jours de stations de recharge pour véhicules électriques à la cimenterie Holcim à Eclépens.

 

La cimenterie d’Eclépens innove en matière de recours aux énergies renouvelables avec l’installation de deux nouvelles bornes de recharge pour véhicules électriques. Un projet qui a pu voir le jour grâce à un partenariat novateur entre Holcim et Romande Energie dans le cadre du lancement de la nouvelle halle de valorisation des déchets minéraux de l’usine vaudoise. Les panneaux photovoltaïques installés sur la toiture de la plateforme flambant neuve permettent d’alimenter les bornes de recharge. 

Une collaboration avec des acteurs bien établis

Romande Energie, en tant que fournisseur d’électricité, utilise cette source d’énergie vertueuse pour l’alimentation des stations de recharge. Un approvisionnement en électricité est aussi garanti en cas de non-production d’énergie solaire. Romande Energie s’engage durant les 10 prochaines années à mettre les bornes de recharge à la disposition de Holcim qui en récupérera ensuite la propriété à cette échéance. 

Les bornes ont été quant à elles développées par la société vaudoise Green Motion, leader suisse de la conception et production de systèmes de recharge pour véhicules électriques et exploitant du plus grand réseau de recharge de véhicules électriques du pays : evpass. Les stations de recharge installées à Eclépens sont d’utilisation privée et réservées à l’usage exclusif des collaborateurs-trices Holcim et des visiteurs de la cimenterie d’Eclépens.  

Diminution de la consommation énergétique

La cimenterie d'Eclépens n’est pas en reste en termes de recours à l’énergie solaire. La nouvelle toiture de 2’790 m2 de panneaux solaires a été complétée par une deuxième installation photovoltaïque de 860 m2. Ces deux installations ont été entièrement financées par Romande Energie qui en assure l’exploitation et la maintenance. Désormais l’usine produira via cette source d’énergie jusqu’à 730’000 kWh d’électricité par an, entièrement autoconsommés sur le site. 

Cet investissement s’inscrit dans une stratégie de diminution de la consommation d’énergie de la cimenterie Holcim d’Eclépens. Alors que l’usine utilise déjà 100% d’énergie électrique d’origine renouvelable, une nouvelle turbine permet depuis juin de produire de l’électricité en valorisant l’énergie thermique du four de la cimenterie et ainsi de couvrir une consommation d’électricité équivalente à celle de 1’700 ménages. 

Promotion du véhicule électrique

L’objectif affiché de Holcim est clair avec ce projet : inciter ses employé-e-s, clients et partenaires à opter pour des moyens de locomotion respectueux de l’environnement. “Nous souhaitons avec ce projet montrer la voie en matière de recours aux énergies renouvelables. Afin de donner l’exemple, le véhicule d’entreprise de l’usine sera aussi prochainement remplacé par un véhicule hybride rechargeable”, explique Fabrice Berthoud, Facility Manager de la cimenterie. 

Alors que Holcim Suisse a annoncé devenir fin 2020 le premier producteur de matériaux de construction au monde à utiliser des camions malaxeurs à cinq essieux entièrement électriques, la démocratisation de l’usage du véhicule électrique chez Holcim est déjà une réalité. 

Un accueil positif

Les premiers retours “à chaud” des utilisateurs des bornes de recharge sont très enthousiastes. “Nous avons aussi déjà reçu plusieurs marques d’intérêt de la part de collaborateurs qui nous ont confié être prêts à utiliser régulièrement ces bornes”, indique Fabrice Berthoud. “Une phase test est prévue dans le courant des prochains mois pour évaluer l’engouement des utilisateurs. Au-delà et en cas de succès, un projet de création de deux nouvelles bornes est déjà dans les cartons”. 

 

Une nouvelle installation de valorisation des déchets

Les 2’790 m2 de panneaux photovoltaïques qui permettent l’alimentation des bornes de recharge reposent sur la toiture d’une toute nouvelle installation mise en service au printemps 2020 à Eclépens : une halle de réception, stockage et valorisation de déchets minéraux. Cette plateforme permet à la cimenterie de doubler sa capacité de valorisation de déchets minéraux, utilisés ensuite en tant que matières premières alternatives dans la production de ciment. Elle contribue à la préservation des ressources naturelles et à la sauvegarde de l'espace en décharge.

 
chargeur ve ecl v2
panneau solaire ecl 1 v2