Biodiversité

L’extraction de roches est synonyme d’interférences dans la nature et le paysage. Ces interventions sont toutefois limitées dans le temps. Le traitement soigneux des zones d’extraction avant, pendant et après leur exploitation est donc d’une grande importance. Outre l’aménagement du paysage, l’accent est aussi et surtout mis sur la protection des espèces animales et végétales rares.

 

La biodiversité a considérablement diminué en Suisse depuis 1900. Les espèces animales et végétales rares voient leur habitat se restreindre. Le Conseil fédéral a fait de la promotion de la biodiversité un objectif national.

Holcim contribue grandement à cet objectif, car les sites d’extraction sont des zones pionnières et des retraites idéales pour les espèces animales et végétales rares. Les carrières et les gravières leur permettent de retrouver des habitats perdus. Nos carrières sont souvent des zones de couvaison pour des espèces d’oiseaux rares et les chamois y viennent régulièrement pour élever leurs petits. Bon nombre d’anciens sites d’extraction de Holcim jouissent même aujourd’hui d’un statut de réserve naturelle.

 

Comment y parvenons-nous ?


Pendant l’extraction

Nous créons délibérément de nouveaux habitats pendant la période d’extraction. Dans les carrières de calcaire par exemple, nous dotons les étages de démolition de stries et formons des amas de pierres en vrac garnis de troncs d’arbres. Dans les gravières, nous créons des biotopes itinérants pour les amphibiens. Le travail commence avant l’extraction. Le sol est ainsi soigneusement déblayé avant l’extraction puis stocké temporairement et de manière appropriée dans la zone en vue d’une restauration ultérieure à l’état naturel. 

Un exemple nous rend particulièrement fiers. En collaboration avec l’organisation de protection des oiseaux Birdlife Aargau, nous avons développé un projet de création de parois de couvaison pour les hirondelles de rivage. Cela crée des conditions idéales pour la colonisation par cette espèce d’oiseaux menacée. 

 

Après l’extraction

Après l’extraction, Holcim replante ses carrières et gravières en coopération avec des organisations de protection de la nature telles que Pro Natura ou le WWF, soit à des fins agricoles, soit par restauration à l’état naturel. Bon nombre d’anciens sites d’extraction de Holcim jouissent aujourd’hui d’un statut de réserve naturelle.

 
push-leitfaden-thumbnail.jpg

Guide de la biodiversité dans les communes

Afin d’inspirer les municipalités et de faciliter la mise en œuvre de projets de biodiversité, la Fondation suisse pour la pratique environnementale Pusch et l’Association des Communes Suisses ont élaboré un guide. Il contient des exemples pratiques issus de douze municipalités. Holcim a soutenu financièrement le guide et montre, au travers d’exemples concrets, à quel point le potentiel de biodiversité est important dans les gravières.

Télécharger le guide

 

 

 

Des gravières récompensées pour leur biodiversité

La Fondation Nature & Economie promeut la conception quasi-naturelle de sites d’entreprises, lotissements, écoles et sites d’extraction de gravier. Le label reconnu à l’échelle nationale distingue les sites d’extraction qui, par leur valeur écologique, contribuent de façon importante à la préservation de la biodiversité naturelle. En raison de leurs habitats quasi-naturels, les terrains de la gravière Holcim de Kirchberg offrent d’importants sites de remplacement pour des espèces animales rares. Une particularité est la population de crapauds calamites qui est une espèce rare dans le canton de Saint-Gall.