Innovation

Nous considérons nos produits et processus du point de vue de l’analyse du cycle de vie (LCA, Life Cycle Analysis). Tout au long du cycle de vie des matériaux de construction, nous recherchons en permanence des idées innovantes pour améliorer l’impact environnemental de nos produits et processus.

 

Innovation en matière de fabrication de nos produits de construction

Comme pour tout processus de combustion, la production de clinker entraîne la formation de dioxyde de carbone (CO2). Pour la production de ciment, nous limitons les émissions de CO2 selon le principe des trois piliers : utilisation d’installations efficaces sur le plan énergétique, remplacement des combustibles fossiles par des combustibles de substitution et diminution de la part de pierre brûlée dans le ciment. 

 

Utilisation innovante de nos matériaux de construction

Ce n’est pas que l’innovation dans les matériaux de construction eux-mêmes qui a une influence sur leur performance en matière de durabilité, mais aussi les méthodes et leurs lieux d’utilisation. Différentes compositions de produits et différentes méthodes de construction sont adaptées à différents domaines d’application.

 

Revalorisation des matériaux de construction à la fin du cycle de vie d’un ouvrage

Nous transformons les gravats en nouveau matériau de construction (lien vers la sous-page Du béton à partir de matériaux recyclés) au lieu de les entreposer en décharge. Cela permet de ménager les ressources naturelles que sont le sable et le gravier. 

Nos cimenteries offrent une solution durable en cas de déconstruction et d’assainissement de sites. Nous valorisons des déchets qui, autrement, atterriraient dans une décharge ou devraient être expédiés à l’étranger en vue d’une élimination thermique. Parmi ceux-ci, on retrouve des déchets minéraux, des terres contaminées issues de l’assainissement de sites contaminés, de gâteaux de filtration de boues de béton et de boues de dépotoirs de routes ainsi que des déchets issus de l’industrie active du fer, de l’acier ou de l’aluminium, mais aussi des matériaux d’excavation, de déblais de découverte ou de percement pollués.

 

Recherche et développement

La recherche et le développement sont un autre facteur important pour nous en vue de développer des solutions durables et émettant moins de CO2, y compris du côté des produits. C’est pourquoi LafargeHolcim exploite son propre centre de recherche à Lyon, en France. Il s’agit de l’organisme de recherche leader dans l’industrie des matériaux de construction. Le centre de recherche occupe plus de 200 chimistes, physiciens, scientifiques des matériaux, ingénieurs civils, architectes et experts en maçonnerie