Industrie 4.0: la cimenterie de Siggenthal est un site pilote pour «Plants of Tomorrow»

11 Juillet 2019

LafargeHolcim prépare sa production pour l’avenir. Dans le cadre de la nouvelle initiative «Plants of Tomorrow» - «l'usine de demain» - l’entreprise utilisera des technologies d’automatisation, la robotique, l’intelligence artificielle, l’entretien prédictif et les technologies numériques jumelles dans l’ensemble du processus de production de ses plus de 270 cimenteries et stations de broyage intégrées dans plus de 50 pays. Notre cimenterie de Siggenthal est un site pilote qui permet de tester l’intégration de tous les modules pertinents pour les «Plants of Tomorrow».

 

Les installations exploitées dans le cadre de «Plants of Tomorrow» peuvent atteindre une augmentation de l’efficacité opérationnelle de 15 à 20% par rapport à une cimenterie conventionnelle. LafargeHolcim travaille actuellement sur plus de 30 projets pilotes dans toutes les régions où l’entreprise est présente. Le programme s’étend sur une période de quatre ans et constitue l’un des plus importants déploiements de technologies Industrie 4.0 dans la branche des matériaux de construction.

Nick Traber, CEO Holcim Suisse & Italie: «La transformation de notre production de ciments est l’un des axes majeurs de notre stratégie de numérisation. Avec l’initiative «Plants of Tomorrow», l’Industrie 4.0 devient désormais réalité pour nos installations. Ces solutions innovantes garantissent une production de ciments plus sûre, plus efficace et plus durable. Nous évoluons pour devenir une entreprise entièrement pilotée par les données, et nous soutenons ainsi une croissance rentable dans le cadre de notre stratégie 2022 «Building for Growth».

dsc 0149

Réduire les frais d’entretien grâce à l’automatisation et à la robotique

Parmi les technologies introduites par LafargeHolcim figurent des mesures prédictives permettant de détecter en temps réel les déviations opérationnelles et les irrégularités. Cela permet de réduire les frais d’entretien de plus de 10% tout en diminuant considérablement le coût de l’énergie. L’entreprise développe également des installations numériques jumelles afin d’améliorer la formation de ses collaborateurs.

L’automatisation et la robotique sont un autre aspect important de la stratégie. Cela inclut le contrôle sans personnel aux points particulièrement risqués dans l’ensemble de l’usine. «Nous avons soutenu la start-up suisse Flyability dans le développement des drones afin que les inspections puissent être effectuées plus fréquemment et en optimisant les coûts. Cela augmente également la sécurité de nos collaborateurs car les drones facilitent l’inspection des zones étroites», explique Mike Suter, Program Manager «Plants of Tomorrow». Le concept est actuellement lancé sur plusieurs marchés, dont la Suisse, la France, l’Allemagne, la Grande-Bretagne, les États-Unis, le Canada, l’Inde et la Russie.

Le nouvel outil numérique PACT (Performance and Collaboration) permet en outre de prendre des décisions opérationnelles qui ne sont plus fondées uniquement sur l’expérience, mais pilotées par les données. L’outil combine des données provenant de plusieurs sources et permet l’utilisation d’applications d’apprentissage automatique.

img 9416

Performances accrues grâce à la mise en réseau de technologies de salle de contrôle pilotées par les données

LafargeHolcim utilise aujourd’hui déjà des technologies qui permettent de mesurer la performance de façon centralisée et d’allouer des ressources afin de soutenir la connectivité des usines en temps réel. Plus de 80 % des cimenteries LafargeHolcim sont déjà connectées au Technical Information System qui permet la transparence des données au niveau des usines, des pays, des régions et du monde. Pour certains pays, des données techniques historiques sont disponibles sur plus de dix ans. D’autres systèmes permettent la surveillance à distance de certaines parties de l’installation au moyen de systèmes en ligne de surveillance d’état. Depuis son introduction en 2006, ce système a permis à lui seul d’économiser CHF 80 millions et de vendre 3 millions de tonnes de ciment supplémentaires grâce à une réduction du nombre de pannes opérationnelles.

L’innovation ouverte est au cœur de «Plants of Tomorrow»

La nouvelle plateforme LH MAQER permet à LafargeHolcim d’identifier les technologies les plus performantes et de s’adresser plus particulièrement aux start-ups technologiques, pour que l’entreprise construise de nouveaux modèles de partenariats avec des entreprises industrielles et des éditeurs de logiciels.
Philipp Leutiger, Chief Digital Officer: «Nous sommes le leader mondial par notre expertise dans la fabrication de ciment. Avec la plateforme LH MAQER, nous ouvrons désormais notre modèle d’affaires à la créativité et à l’ingéniosité des experts numériques les plus reconnus au monde. Nous pouvons déjà constater le succès de cette approche sur plusieurs de nos sites».


Trouvez de plus amples informations sur www.lhmaqer.com