Hirondelles de rivage à Bretonnières

 

Hirondelles de rivage à Bretonnières

Uferschwalben Bretonnières 2

Depuis plusieurs années, une colonie d'hirondelles de rivage passe les mois de mai à août à la gravière Holcim de Bretonnières. En mai 2014, les premières hirondelles de rivage sont revenues d'Afrique centrale. Environ 180 nids étaient recensés à la gravière à la mi-juin au site d’extraction «Le Sapelet».

Tous les ans en mai, le site d’extraction «Le Sapelet» à Bretonnières est empli de cris sauvages. Ce sont les hirondelles de rivage qui manifestent leur retour de leur camp d'Hiver en Afrique centrale. Cela fait déjà quelques années qu'une colonie d'hirondelles de rivage s'installe tous les ans sur le site d’extraction Le Sapelet, à environ 15 km au Sud-ouest d'Yverdon-les-Bains.

La centrale est préparée pour les accueillir. Elle laisse tout exprès une falaise à disposition des hirondelles sur le site d’extraction et la remet en état tous les ans avant leur arrivée début mai. Cette falaise offre aux oiseaux migrateurs des conditions optimales pour leur reproduction. Les deux partenaires creusent avec leurs becs et leurs pattes une galerie  dans la falaise de sable. Les galeries, légèrement ascendantes, sont plus larges au fond et capitonnées de  brindilles et de plumes. Les parents y élèvent trois à cinq petits.

Le succès des nichées dépend de beaucoup de facteurs: conditions météorologiques, prédation, etc. La falaise à Bretonnières sera maintenue encore au moins trois ans. Ensuite, Holcim cherchera un nouveau site de couvée à temps pour le 1er mai.
Habituellement, les hirondelles de rivage nichent dans les parois sablonneuses des méandres des fleuves et rivières d’Europe. Ce type de milieu ayant pratiquement disparu de Suisse, les hirondelles de rivage ont trouvé au Sapelet une planche de salut sous la forme d’une veine de sable compactée offrant des conditions propices à leur reproduction.

L’hirondelle de rivage est la plus petite des hirondelles. Les mâles et femelles sont identiques : brune dessus, blanche dessous, queue courte. Les hirondelles de rivage se nourrissent d’insectes volants. C’est pourquoi elles partent en Afrique pour passer l’hiver.
Il s’agit d’une espèce rare et menacée. Pour cette raison, l’espèce est considérée prioritaire au niveau Suisse.

 

Uferschwalben 4
Uferschwalben Bretonnières 1

photos (de haut en bas): falaise à Bretonnières (BEB SA / AC); hirondelles de rivage (S. Wassmer)